Lettre de remerciements des parents irlandais pendant la quarantaine

Le couple irlandais qui a réussi de venir en Ukraine a gentiment accepté de partager leur expérience, la tristesse de séparation avec leur fille, mais aussi la joie d’avoir fait un pas de plus vers leur rêve.

Bonjour Svetlana,
Merci beaucoup pour tout ce que vous faites pour nous. Vous êtes vraiment incroyable, et nous vous sommes très très reconnaissants pour votre aide. Si vous avez quelques photos, vidéos ou nouvelle de notre fille, nous somme preneurs.
Un peu de nos nouvelles….

Notre voyage en Ukraine a commencé vendredi le 3 avril lorsque nous avons reçu un coup de fil nous annonçant la naissance de notre merveilleuse petite fille. Elle a décidé de pointer le bout de son nez 5 semaines et demi avant le terme.
La nouvelle la plus importanet était que notre fascinante mère porteuse et notre fille étaient en
Nous étions choqués, angoissés, émus et énormément fiers – tout cela en même temps !

La dame qui est en charge d’assistance aux parents d’intetion, les juristes et les coordinateurs des cliniques se sont mis à l’action très vite, afin de savoir comment nous pourrions voir notre fille.

Après quelques jours d’envoi de mails, d’appels, de larmes et d’espoirs le gouvernement irlandais et le Ministère des affaires étrangères de l’Irlande faisaient tout leur possible pour trouver la possbilité pour nous d’aller à Kiev.

Grâce à l’assistance précieuse et avec la sincère reconnaissance au gouvernement de l’Irlande, au Ministère des affaires étrangères, à l’Ambassade de la Suisse et le Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine nous avons entamé notre voyage à l’Ukraine qui a duré 3 jours.

Notre itinéraire était :
de Dublin à Londres ;
de Londres à Francfort ;
de Francfort à Zurich ;
de Zurich à Kiev.

Nous avions sur nous beaucoup de documents et de permissions des autorités et nous les avons présentés à chaque aéroport. Nous nous faisions interroger à tous les pas, mais heureusement tout était fait correctement et enfin nous avons atterri en Ukriane.
Une fois à Kievon s’est fait prendre notre température et nous avons accepté d’aller au centre d’observation pour un confinement de 14 jours ou jusqu’au moment où nous pourrons passer le test de Covid-19.

Nous ne sommes pas entrés l’aéroport de Kiev, en revanche, les personnes officielles sont venus nous chercher au bord de l’avion et nous ont accompagnés jusqu’à l’autobus qui nous a déposés au centre de l’observation.

La clinique et les juristes avaient préalablement organisé notre séjour sur place.

Nous sommes vraiment impressionnés par le procédures que les autorités ukrainiennes appliquent pour protéger leurs citoyens et nous, les voyageurs. C’est une expérience peu agréable, mais nous nous rendons compte de la gravité de la situation avec le coronavirus. Bien sûr, nous sommes très tristes de ne pas pouvoir rencontrer notre fille. Aujourd’hui elle a deux semaines. Mais le confinement est fait pour la sécurité de tous et chacun.

Notre appartement ici est très spacieux. On nous livre les repas jusqu’à la porte 3 fois par jour, et notre température est prise 2 fois par jour. Nous ne sommes pas habitués à une telle nourriture, du coup je vous conseillerais d’amener quelques aliments connus pour vous. Nous avons les coordonnées pour appeler si nous nous sentons mal ou avons quelques demandes.

La coordinatrice de notre clinique est formidable, elle nous a aidé à nous adopter et a répondu à des centaines de nos questions.
Nous n’aurions jamais imaginé que notre dernier séjour en Ukraine serait comme ça. Etre loin de notre fille tellement attendue est juste dévastateur. Même si nous recevons les nouvelles et les photos régulièrement, c’est pas pareil. Nous avons désespérement besoin d’être avec elle.

Actuellement les nounous magnifiques prennent soin de notre petite fille dans le baby room de l’hôtel de la clinique. Elle se porte bien, malgré le fait d’être prématurée. Elle ne ressent pas la folie qui reigne dans le monde, ni l’inquiétude et le stresse que vivent ses parents !

Notre conseil aux autres parents dans une telle situation est de continuer vos efforts !

Nous ne pourrons jamais suffisamment remercier ceux qui ont joué leur rôle dans notre venue ici.

Le gouvernement de l’Irlande et le Ministère des affaires étrangères de l’Irlande, nos magnifiques juristes en Irlande et en Ukraine, notre coordinatrice qui est une super-héroine, l’Ambassade de la Suisse et, évidemment, le Ministère des affaires étrangères de l’Ukraine – sans leur assistance nous n’aurions pas pu voir notre fille. Ils ont travaillé sans relâche pour nous aider. Ils se sont réunis pour rendre notre visite possible – et nous leur seront toujours redevables. Ils ont changé notre vie.

Nous remercions nos familles et nos amis pour les bons voeux, la bonne humeur et le soutien, les prières et les bougies allumées.
Nous conseillons à tous qui voyagent de ramener les masques, les gants, les antiséptiques et d’autres moyens de désinfection pour les utiliser pendant les passages par les aéroports et les hôtels. Pensez à désinfecter toutes les choses que vous touchez. Il faut qu’on protège nous-mêmes et les autres.

Pensez également à la nourriture vu que beaucoup d’endroits publics sont fermés et l’accès aux repas à l’extérieur est limité.
Pour le moment nous sommes en confinement et dans l’attente. Nous espérons pouvoir faire le test de Covid au plus vite afin de pouvoir nous occuper de notre merveilleuse fille.

Si j’ai quelques nouvelles à longueur de la journée, je les partegerai avec vous.
Prenez bien soin de vous et soyez prudents.

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=2843211105797370&id=2120539164731238&__tn__=K-R

 

When joy turns to anxiety: what the quarantine means to people who use surrogacy servicesPart 2The journey of our…

Geplaatst door Biotexcom fertility clinic. Surrogacy & Egg donation op Vrijdag 17 april 2020