logo
  • +33 182-882-976
    +38 (097) 604-10-49
    • 19 AUG 15
    Procédure du don d’ovocytes dans la clinique BioTexCom. Etapes de la FIV

    Procédure du don d’ovocytes dans la clinique BioTexCom. Etapes de la FIV

    Les étapes de  FIV

    La clinique  de la reproduction « BioTexCom » utilise les technologies et les méthodes contemporaines de traitement  contre l’infertilité. Grace à l’intérêt personnel, le couple qui s’est adressé à la clinique « BioTexCom », peut obtenir toute l’information nécessaire concernant son problème. On choisit ensemble  avec un docteur un programme qui est le meilleure pour ce patient. Dans la clinique on réalise la fécondation in vitro, en plus, si vous avez  besoin du matériel d’une donneuse, on peut le proposer. Cela  aide aux femmes qui ne peuvent pas avoir un bébé à cause de ses caractéristiques physiologiques ou de l’âge.

    .

    1. Première étape de FIV

    La première étape c’est la préparation à la procédure. Le couple doit passer beaucoup de tests médicaux. Et seulement après les résultats et la conclusion du médecin on peut participer au programme. Le centre « BioTexCom » vous propose ses services tels que l’examen médical du couple, la collecte du matériel, les testes  génétiques  et les procédures FIV/ICSI.

    Nous vous proposons les candidates/donneuses d’ovocytes. Vous les choisissez vous-mêmes.

    Vous pouvez voir notre base de donneuses avec une description, des photos et vidéos des femmes.
    http://donors.biotexcom.com/

    Nous choisissons nos donneuses parmi les femmes  âgées de 20 à 30 ans, en parfaite santé physique et mentale, n’ayant aucun antécédent familial de maladie génétique. Nos clients ne doivent pas partager les ovocytes d’une donneuse avec des autres clients.

    Comment choisit-on  les donneuses? 

    On fait le choix d’après les caractéristiques suivantes

    • apparence physique
    • couleur des yeux
    • couleur des cheveux
    • forme du nez, front,  lèvres
    • taille, poids
    • identification du groupe sanguin et du facteur rhésus

    Il y a des cliniques où la liste de critères est plus petite ou plus grande. Mais les médecins essayent de choisir une meilleure donneuse pour vous.

    Parfois la donneuse n’a pas la même forme de nez, ou la couleur des yeux, mais en général, elle doit vous ressembler.

    Le docteur peut vous proposer de changer la donneuse, si la première tentative de FIV avec ses ovocytes n’a pas réussi.

    Les tests pour la donneuse

    • fluorographie (résultats sont valables un an)
    • bilan de santé général qu’il n’ y a pas de contre-indications de grossesse
    • avis d’un psychiatre (donné une fois)
    • test sanguin de dépistage du SIDA, de la syphilis, des hépatites B et C (résultats sont  valables trois mois)
    • identification du groupe sanguin et du facteur rhésus
    • formule sanguine complète
    • analyse biochimique du sang
    • analyse d’urine  (résultats sont  valables un mois)
    • prélèvement pour analyser la flore du canal cervical et de l’urètre et  pour évaluer la propreté du vagin (résultats sont  valables un mois)
    • études cytologiques du frottis et du col d’utérus
    • examen radiographique de l’utérus et des trompes utérines (hystérosalpingographie, cœlioscopie)
    • examen pour diagnostiquer telles  infections comme : chlamydiose, herpès génital, ureaplasmosis, mycoplasme, cytomégalovirus, rubéole (résultats sont valables 6 mois)
    • l’hémogramme

     

    2. Deuxième étape de FIV 

    Dès qu’on a  obtenu tous vos résultats,faits en France, aussi que faits sur place à la clinique « Biotexcom », dès que la donneuse est  choisie et prête, on commence le protocole de la synchronisation.

    Les 2 femmes (donneuse et receveuse) se mettent en protocole en même temps.

    C’est-à-dire, on met les 2 femmes en protocole de la synchronisation , en cours du protocole:

    •    Les 2 femmes (donneuse et receveuse) feront l’injection de Decapeptyl au même jour et à la même heure.

    Par suite :

    • la donneuse prendra les médicaments pour la croissance des follicules (ovocytes), ce seront les injections hormonales. On fait le monitorage du développement des follicules. On peut dire que la technique de FIV commence. On stimule la superovulation  (il y a quelques  ovules qui mûrissent en même temps). Pour que la FIV  soit réussite il faut obtenir quelques ovules matures pendant un cycle de la menstruation. Cette possibilité est obtenue grâce aux médicaments tels que Puregon, Pregnyl, Merional, Gonal et d’autres. Ces médicaments permettent de contrôler le cycle de la menstruation et la maturation des ovules. 
    • la receveuse (femme-patiente) prendra aussi le traitement hormonale, qui sert à pousser la croissance de l endomètre de son utérus. Ce seront Progynova, acide folique, Oestradiol, Progesterone. Sachez, que pendant le protocole, il vous faudra refaire 2 fois l’échographie pelvienne en France, pour contrôler et voir la croissance de votre endomètre.

    Selon ce protocole le médecin vous indiquera le jour de la FIV. Au jour de la FIV le docteur fait la ponction d ovocytes a la donneuse (opération sous l’anesthésie générale), et votre mari doit faire le prélèvement du sperme. Vous devez, bien sur, être présente pendant la ponction à  la clinique. Car l’embryologiste créera les embryons en utilisant les ovocytes de la donneuse et le sperme de votre conjoint.

    3. Troisième étape de FIV

    La ponction folliculaire peut se dérouler en deux manières.

    La ponction ovarienne est effectuée juste avant que l’ovocyte soit libéré, environ 36 heures après l’injection de déclenchement (Horagon, Pregnyl). La ponction est guidée par échographie, est réalisée sous anesthésie générale.
    La ponction permet l’aspiration du liquide folliculaire. Les ovocytes ne sont pas visibles à l’œil nu, mais on peut les observer à l’aide un microscope dans le liquide folliculaire, qui a été aspiré lors de la ponction ovarienne.

    La stimulation et la ponction ovarienne permettent le recueil de plusieurs ovocytes, qui seront mis en fécondation dans le laboratoire, par le biologiste.

    La ponction folliculaire peut se dérouler en deux manières

    • à travers la paroi abdominale – on fait la ponction à travers la paroi abdominale, sous l’anesthésie, mais de nos jours cette procédure est rare
    • à travers la paroi du vagin – cette ponction est réalisée sous contrôle échographique à l’aide d’une aiguille qui va permettre de ponctionner les follicules à travers la paroi du vagin et de recueillir les ovocytes par aspiration du liquide folliculaire.

     

    4. Quatrième étape de FIV

    Le sperme recueilli est lavé pour éliminer le liquide séminal et une sélection des spermatozoïdes les plus mobiles est obtenue en plaçant l’échantillon à l’étuve dans un milieu liquide spécial. Les ovocytes sont repérés dans le liquide d’aspiration folliculaire est isolée. Chaque ovocyte est alors placé au sein d’un milieu de culture dans une boîte en verre dans laquelle sont déposés quelques microlitres d’une solution contenant les spermatozoïdes les plus mobiles.  Ces boîtes sont mises dans un incubateur à 37°C et il est possible d’observer, le lendemain, le nombre d’ovocytes fécondés. Mais ce n’est que lendemain, soit 48 heures après la ponction folliculaire, que le nombre d’embryons obtenus peut être connu.

    5. Cinquième étape de la FIV 

    Le transfert embryonnaire dans votre utérus se fera à la cinquième jour après la FIV. Jusqu’au transfert les embryons se pousseront dans les multicultures, l’embryologiste surveillera leur développement, et enlèvera, au cas ou, les embryons qui ne sont pas aptes pour le transfert.Dans la clinique il existe son propre laboratoire d’embryon. Pour créer les embryons, notre embryologiste pratique uniquement la technique ICSI. Nos  spécialistes savent toutes les  méthodes contemporaines d’embryologie clinique. Si on utilise la méthode ICSI, on sélecte seulement  les meilleurs spermatozoïde, aptes pour la fécondation. Comme ça les parents seront sûrs qu’on a obtenu des embryons en utilisant leurs propres gamètes ou  des gamètes d’une  donneuse et qu’il se développera en grossesse.

    6. Sixième étape de la FIV 

    Deux semaines après le transfert embryonnaire on fait le test de grossesse qui détecte le taux de HCG par une prise du sang.

    Cette méthode  est plus précise que le test qui détecte le taux de HCG dans l’urine. Après 3 semaines on peut voire l’œuf fécondé dans la cavité utérine.

    Le succès de FIV dépend de l’âge des époux, de la réaction des ovaires à la stimulation, de la durée d’infertilité et de ses causes. Les patients doivent avoir beaucoup de patience, ils doivent suivre les demandes du docteur.