logo
  • +33 182-882-976
    +38 (097) 604-10-49
    • 07 FEB 12

    La fécondation artificielle et maternité de substitution

    Grace à notre programme du don d’ovocytes, notre équipe peut aider aux femmes de 50 ans, meme après la ménopause, de ressentir le bonheur de la grossesse. Nos donneurs passent une grande liste d’analyses, y compris caryotype et syndrome Martin Bell, qui nous aident d’obtenir les données statistiques exactes et bien prevues.

    Selon les statistiques, de quantité plus grande d’ovocytes on peut obtenir la quantité plus grande de blactocystes, et grace à ce phenomène la probabilité de la grossesse chez les femmes plud de 50 ans devient totalement réelle. Mais seulement une des 10 donneuses d’ovules peut etre si productive. Notre clinique a testé plus de 700 candidates, parmi lesquelles 70-75 donneuses ont les ovocytes bien reproductives.

    А. Fecondation artificielle

    1. L’absence d’enfants chez un couple peut etre provoquée par l’inpuissance masculine ou l’infertilité feminine. C’est apprécié differamment de point de vue étique l’utilisation d’ovocytes et du sperme d’un couple, ou le matériel génétique des personnes etranges. Les raisons morales contre l’insemination homologique ne s’apparaissent pas si les conjoints le désirent eux-memes.

    2. Si une femme ne peut pas concevoir un enfant à cause de l’inpuissance sexuelle de son mari, c’est désirable d’avoir l’implantation du sperme de donneur. Contre ce fait les raisons étiques peuvent evidamment se manifester :

    • Meme si une femme et son mari veulent ça eux-memes, et tous les deux sont d’accord pour utiliser le sperme du donneur, qunnd meme après leurs relations peuvent s’aggraver, et ça peut influencer sur un enfant. Les problemes juridiques ou génétiques  restent vagues.
    • L’origine génétique – c’est une unité constituante de la personnalité. Les parents sont obligés de mettre l’enfant au courant de son origine. Selon les raisons génétiques ça peut etre vraiment important. De point de vue éthique il ne faut pas assimiler ’ignorance de son origine provoquée par le destin à la consciente humaine.
    • Il y a beaucoup de femmes seules, qui veulent un enfant sans etre liées avec un père de cet enfant, ou sans du tout le savoir. Avec l’insemination heterologique, ou le père ( donneur du sperme) reste inconnu, il est possible de réaliser leur reve. Au cas pareil une question reste ouverte, s’il faut cacher intentionnellement de l’enfant la personnalité de son père, et qui est responsable que l’enfant grandit sans père.

    B. Maternité de substitution

    1. Les nouvelles technologies médicales offrent la possibilité de porter un embryon à une autre femme, pas à celle-ci qui est propriètaire d’une ovocyte. Si une femme est incapable de tomber enseinte, après la fécondation extracorporelle c’est possible de transporter un embryon en utérus d’une autre femme.

    2. Les relations entre la mère et l’enfant pandant la grossesse influencent fortement à une formation de la personnalité d’un enfant grandissant au sein de sa mère. C’est pourquoi cette influence doit etre maximalement positive.

     

    Les exemples de la fécondation artificielle:

    En Californie la fécondation in vitro avec une insémination est devenue possible grace à une législation libérale. Chaque femme qui reve d’avoir un enfant, a une possibilité de faire une fécondation artificielle pour 500- 700 $. Presque 90% de femmes, qui ont devenues mères de telle façon, y compris les femmes lesbiennes, sont engagées et vivent en couple ou sont en relations sérieuses.

    Le sperme de donneur est examiné pour le virus HIV – c’est pourquoi le sperme congelé est utilisé, et seulement pour 10 fécondations.  Autrement la probabilité de l’inceste serrait bien présente. Une cliènte motivée peut savoir de catalogue les caracteristiques et les qualités du donneur du sperme eventuel. Après le choix le sperme est retiré du reservoir et s’introduise en seringue par un long cathéter. Après le sperme s’injecte directement à l’uterus.

    Pour que la fécondation artificielle a abouti jusqu’au bout, il faut 6 tentatives. Le donneur du sperme n’a pas le droit de demander la tutelle. En Allemagne uniquement les couples mariés peuvent prendre un sperme de la banque du sperme.

    Les caisses d’épargne et d’assurances financent partiellement le traitement de l’infertilité, si elle est reconnue comme maladie. Le traitement fait une démarche de la thérapie hormonale jusqu’à la fécondation artificielle. Souvent les couples essayent d’avoir un enfant pendant plusieures années, ce que est lié avec un fort stress psychologique. La fécondation artificielle promet d’etre successif au cas si l’ovocyte et le spermatozoide des époux sont utilisés en FIV et le docteur traitant fait des pronostics de résultats positifs.

    Les médecins supposent que la qualité du sperme s’abaisse avec du temps. La productivité d’un sperme est calculé en dépendance de la quantité des spermatosoides en un millilitre d’éjaculat. La quantité moyenne de l’éjaculat s’est diminué pendant derniers 50 ans de 4 ml jusqu’à 3 ml. La quantité des spermatozoides s’est aussi diminué de 113 millions jusqu’à 66 millions. A la fois s’augmente la quantité des spermatozoides avec plusieurs vices ou défauts. La densité minimale reccomendée par l’Organisation Mondiale dela Santéfait 20 millions de spermatozoides, ayant 5 millions la fécondation est impossible.