logo
  • +33 182-882-976
    +38 (097) 604-10-49
    • 08 FEB 12
    Don de sperme

    Don de sperme

    Le don de sperme est une pratique qui permet à un homme de donner son sperme afin qu’un enfant puisse naître. Le donneur peut faire ce don dans une clinique ou une banque du sperme. Dans certains pays, comme en France, il est basé sur la gratuité, l’anonymat et le volontariat. Dans d’autres pays, l’anonymat peut être interdit par la loi. La loi peut aussi limiter le nombre d’enfants qu’un donneur peut engendrer par cette pratique.

    Les dons de sperme se font habituellement de façon anonyme, et les donneurs subissent des épreuves rigoureuses de dépistage de maladies et de tares génétiques, de toutes les maladies transmissibles sexuellement et d’autres maladies infectieuses, telles que le sida et l’hépatite. Tous les dons doivent être conservés pendant six mois et, après ce délai, le donneur doit subir de nouveaux tests qui sont destinés à déterminer qu’il n’est pas porteur des virus de ces maladies. Les femmes qui reçoivent les dons de sperme peuvent obtenir certains renseignements sur le donneur, dont ses antécédents médicaux personnels et familiaux, mais aucune donnée qui soit de nature à l’identifier.

    Les dons de sperme peuvent être utilisés pour surmonter un problème d’infécondité dans des couples où l’homme ne produit pas de spermatozoïdes ou dont le nombre de spermozoïdes est si faible que la grossesse est improbable.  Les femmes célibataires et les couples de lesbiennes ont également recours au don de sperme pour concevoir.

    Le don de sperme est utilisé depuis des années pour traiter l’infertilité. En Angleterre 1000 enfants approximativement se naissent chaque année avec le don du sperme. Pour éviter la contamination par SIDA certains pays autorisent seulement les spermatosoides cryocongélés.